fbpx

Voici la liste du matériel que j’utilise régulièrement lors de mes randos.

Abris

J’utilise, une tente, un hamac ou un sursac en fonction de mes envies et besoins.

quelques images de bivouac ici.

Tapis de sol

Tapis de sol Décathlon Forclaz Air
-poids 550 Grs.
-épaisseur 4 Cms.

Tapis de sol NEMO Tensor Mummy
(remplace le tapis décathlon depuis 2017).
-poids 360 Grs.
-volume hyper compact
-épaisseur 8 Cms. (confort ++)

Sacs de couchage

3 duvets suivant la saison et le volume disponible dans mon sac. de 420 Grs a 2Kgs..

POPOTE

Casserole titane simple avec couvercle.

permet de loger la cartouche de 220 grs de gaz a l’intérieur.

Réchaud Gaz MSR, simple, efficace et léger.

Pierre a feu de survie (magnésium+acier), que j’utilise depuis que je me suis fais lâché par le briquet..

Vélo (Bike Packing)

-Vélo ROUTE GT GRADE ALU 2016 j’ai un moyeu dynamo qui génère de Electricité pour recharger mes appareils électronique en USB et alimenter les feux pour rouler confortablement de nuit.

Packraft

Il s’agit donc d’un petit bateau gonflable conçu pour être facilement transportable dans un sac de randonnée (légèreté, encombrement). Ce concept permet alors à un randonneur (ou autre 🙂 ) de traverser des étendues d’eau et/ou de se déplacer plus rapidement en descendant des rivières (même en eaux-vives) sans pour autant devoir porter un bateau lourd et encombrant. De faible poids (2 ou 3 kg) et avec des formes inspirées par les rafts, les canoës ou les kayaks gonflables, il est parfois muni d’un ponton textile (jupe) avec hiloire, permettant de limiter les entrées d’eau.

Sur eau calme, il est propulsé par des pagaies, légères et démontables, qui servent davantage de moyens de direction que de « moteur » en eaux plus agitées. Le gonflage se fait avec un sac de gonflage en toile pesant à peine quelques grammes, permettant ainsi de pouvoir gonfler le bateau autrement « qu’à la bouche », sans pour autant s’encombre d’une « pompe à pied ». Avec un peu d’habitude, il y a moyen de gonfler le bateau en moins de 10 minutes avec le sac et achever à la bouche via une autre valve prévue à cet effet. Le bateau ceci dit est très stable (bien plus qu’un kayak) et il est quasi impossible de se retourner.